Le 34ème Congrès national s'est déroulé en Corrèze, à proximité d'un village classé parmi les Plus Beaux Villages de France, Collonges-la-Rouge. Les congressistes qui avaient choisi d'emprunter le train, ont été accueillis en gare de Brive la Gaillarde, avant de se rendre au village vacances des Vignottes. Les 147 participants ont découvert un lieu d'hébergement très accueillant au cœur d'une forêt de chênes et de châtaigniers.

Cette région a de multiples atouts, que ce soit par son patrimoine architectural -  pas moins de cinq villages classés dans un rayon de 40 kms – que par sa gastronomie – canards, foie gras, truffes et autres gourmandises.


Après le dîner, comme à l'accoutumée, les amicalistes ont assisté à l'Assemblée Générale annuelle.

Le lendemain, au programme:

- un arrêt photos à Turenne, qui est également un village classé parmi les plus beaux de France,

- la visite guidée de Collonges-la-rouge, ancien fief des Comtes de Turenne, dont toutes les constructions ont été réalisées en pierre de grés rouge. Remarquable.

- la visite d'une ardoisière, les Pans de Travassac.Site unique en Europe. De magnifiques filons d'ardoise exploités depuis le XVIIe siècle, à ciel ouvert avec des à-pic de plus de 100 mètres. Démonstration de la taille des ardoises.



Congrès 2015 - Collonges-la-Rouge du 2 au 5 octobre

Découvrez ci-dessous les photos du congrès en diaporama
Photos de R.Stref - A.Goumet - C.Godard - C.Faure - Y.Chuard - J.Bannerot
Truffadou.jpg

Le dimanche matin, 128 congressistes ont choisi de prolonger le séjour. Direction le Lot, ou plus précisément Martel, petite cité médiévale appelée également la ville aux sept tours. Cette destination a pour but de découvrir un riche musée consacré aux chemins de fer du passé et d'emprunter le Truffadou, petit train touristique du Haut Quercy. Tracté par une machine à vapeur, il nous fait découvrir la vallée de la Dordogne, sur une voie en corniche à plus de 80 mètres de haut. Quelques arrêts pour admirer le paysage et prendre des photos. Plusieurs passages dans les tunnels enfumés nous ont fait revivre des moments quelque peu oubliés.

Collonges.jpg
Gala.jpg
Denoix.jpg


De retour à Collonges, les participants n'auront que le temps de se préparer pour la soirée de gala. L'apéritif est égayé par un groupe folklorique. Deux musiciens et chanteurs ont su mettre de l'ambiance et entrainer les danseurs sur la piste. Et bien entendu un excellent repas avec entre autres foie gras et champagne.




- la visite de La Distillerie Denoix à Brive. Visite commentée par la propriétaire des lieux. Elle nous livre tous les secrets de fabrication des liqueurs et autres apéritifs, avant de nous faire déguster de façon très ludique, ces délicieux breuvages.
Dommage que la météo du matin ait été un peu capricieuse. Néanmoins, les participants ont pu profiter au mieux des visites.


L'après-midi, direction Rocamadour. La réputation de cette cité médiévale, accrochée à la roche sur 120 mètres au-dessus d'un canyon où coule l'Alzou. Ses maisons, ses toits et ses églises semblent faire partie du rocher. Une visite du site de haut en bas, du château jusqu'à l'unique rue de Rocamadour, très animée avec ses boutiques, est toujours très appréciée.
De retour à Collonges, les participants ne pouvaient pas quitter la région sans rencontrer un éleveur de canards, qui n'a pas manqué de vanter les produits du terroir, ses foies gras et autres magrets.
Le congrès a pris fin, bien entendu, autour d'une bonne table, toujours dans la bonne humeur et en se donnant rendez-vous l'année prochaine au Mont St Michel.

Les photos du congrès

création de site internet avec : www.quomodo.com